logo

TÉMOIGNAGES : L’HARMONISATION ÉNERGÉTIQUE ANSCHMA©

 

TÉMOIGNAGE : SÉMINAIRE ANATOMIE ÉNERGÉTIQUE DES CORPS DE LUMIÈRE

Adélaïde Bon est auteure et comédienne. Qu’est-ce que vous pensez du séminaire : Anatomie Énergétique des corps de lumière Anschma© ?« Beaucoup de chose, je vais essayer d’être concise. Ce qui m’apparait d’abord c’est la limpidité de l’enseignement, j’ai eu beaucoup d’enseignements dans plein d’endroit différents. Parfois des enseignements avec beaucoup de doctrines, parfois des enseignements avec beaucoup de mots sanscrits, parfois des enseignements avec des choses très obscures. Et là en 3 jours, c’est comme si toutes les choses que j’avais glané par ci par là, c’était formé dans un tout cohérent, limpide, très clair et très simple. Mais simple dans toute la complexité que cela peut être, la simplicité, c’est ça qui m’a vraiment énormément plus. C’est la simplicité avec laquelle, à la fois l’enseignement est transmis, avec laquelle on permet de le recevoir aussi, ça j’ai vraiment trouvé ça très fort. Et aussi la congruence à travers le verbe, la manière d’enseigner, les gestes que tu nous enseigne, que tu nous montre, la manière dont tu habites aussi ton enseignement. Il y avait vraiment de l’enseignement par capillarité. Tout était très congruent, les gestes reflétaient les différentes choses qu’on a connu, même si c’était assez dense. Limpidité, simplicité, congruence, humilité aussi, parce que tout cela est fait avec la simplicité, beaucoup de joie, et d’attention. J’ai trouvé que cela nous mettait nous, dans une grande qualité d’accueil de l’enseignement. Par rapport aux autres endroits où j’ai pu aller, il n’y avait aucune résistance, enfin, parfois cela fait lever des choses, chez les uns et les autres, des émotions etc. Mais c’était comme dans du beurre, on était très ouvert et du coup cela pouvait rentrer de manière très simple. Ça j’ai trouvé ça super. Puis après d’un point de vue plus personnel, j’ai eu des prises de conscience très forte, très forte, et pareil, très simple. Ça j’en suis très reconnaissante, voilà ce que je peux dire. Et aussi autre chose : c’est facile. Toutes ces dimensions qui peuvent paraitre extrêmement abstraite, j’ai trouvé ça très concret, très physique. On sent, on ne sent pas ou on sent, c’est cela la formation, il n’y a pas de demi-mesure, il n’y a pas de : je ne suis pas sûr. Ça va avec ces choses : la clarté, la limpidité, la simplicité. Merci beaucoup.

 

Selma est médecin-chirurgien. « Ce qui m’a inspiré c’est de trouver une autre façon de soigner et pour moi la curiosité. Je suis venue à la formation Harmonisation Énergétique Anschma© comme une touriste,  sans avoir l’idée de ce que ça allait induire en moi, de façon très profonde. Cela induit énormément de changements au fur et à mesure de la formation. Chose que j’avais complètement sous estimé au départ. Il y a des portes qui s’ouvrent : beaucoup plus de présence, de conscience dans ce que je fais. Les soins sont tellement riche, je crois que c’est le mot qui s’en rapproche le plus, riche de tout les points de vue. Dans mon travail, grâce à l’ auto-harmonisation, j’ai des outils pour m’enraciner, pour pouvoir être beaucoup plus à l’écoute des autres. Ça me sert dans l’accueil du patient, je comprends que c’est une âme à part entière qui a toute sa volonté et donc je l’accompagne avec beaucoup d’humilité. Ça me permet, peut être, une meilleur communication, j’entends ce qu’il me dit d’une autre façon et donc j’y répond moi aussi différemment. Quand je suis amené à effectuer un acte, je perçois la personne de façon plus globale, il y a des choses auxquelles je fais attention maintenant, chose que je ne faisais pas forcement auparavant car je n’en avait pas forcement conscience. voir la formation

 

Jean-François Solis, gestion financière. Intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©. « A un moment donné dans ma carrière professionnelle, j’ai ressenti le besoin de me détacher de tout ce qui était matériel et de m’intéresser plutôt à ce que je ne comprenais pas, à l’immatériel et donc à l’énergétique. Après le premier niveau de la formation, j’ai commencé à développer mes sensations et j’ai débuté à prodiguer des soins aux autres. Cette formation m’a apporté la compréhension de l’écosystème humain, cela m’a permis aussi de mieux comprendre quelques dimensions supérieures, notamment la dimension de l’âme. Et bien évidement d’apporter tous les bienfaits possibles dans tout ce qui est guérison, dans tous ce qui est compréhension des émotions, des blocages, de certaines cristallisations. Les soins m’ont permis de mieux aimer la vie, cela m’a apporté un véritable soulagement à divers niveaux, divers endroits du corps physique mais aussi psychique. La formation Harmonisation Énergétique 2 quant à elle, m’a permis de mieux appréhender une dimension encore supérieure, notamment au niveau de l’ouverture du cœur, et de la conscience. Les gens qui décident de recevoir un soin énergétique de ma part, se retrouvent avec une meilleure compréhension des blocages, et de certains questionnements qu’ils avaient au demeurant, et puis surtout de pouvoir, quelque part s’auto-guérir. Les gens deviennent autonomes d’une certaine façon, parce qu’ils ont une meilleure compréhension des problèmes qu’ils peuvent avoir, et donc ils peuvent plus facilement commencer les chemins vers la guérison. En recevant ces soins, dans un premier temps, j’ai pu moi-même, calmer certaines dimensions de mon enfance, et mieux comprendre pourquoi dans ma vie d’adulte je trainais ces blocages, ou douleurs. Dans un deuxième temps, au niveau d’une dimension de plus en plus ouverte, presque médiumnique, j’ai pu mieux appréhender les dimensions de l’âme et ainsi collaborer, communiquer avec mes patients différemment, pour les amener vers un mieux-être. » Voir la vidéo

 

 

Hélène Pavot : orthophoniste.  Thérapeute, formatrice. « J’étais en recherche, en même temps dans ma vie personnelle et professionnelle. J’ai trois enfants, je fais le métier d’orthophoniste. J’étais à une période de ma vie ou je me posais beaucoup de questions par apport aux outils dont je disposais, par apport à mon métier. Je voulais me former. Je n’arrivais pas à faire mon choix, mais à la lecture du livre « Les corps de lumière », j’ai ressenti en moi, pour la toute première fois des sensations, des vibrations. La formation a ouvert beaucoup de choses en moi, ça m’a réveillé à mes propres sensations, ma sensibilité. C’est un cheminement qui s’est fait progressivement, mais ce dont j’ai pris conscience instantanément lors des soins que je pouvais recevoir ou donner, c’est que je ressentais des choses. J’étais réceptive, je ressentais des choses dans mon corps et quand je donnais je ressentais des choses dans mes mains, ça c’était incroyable. Autant qu’avant ça j’étais anesthésié de mes ressentis, avant cette semaine j’étais coupé de mes ressentis, quand je recevais un massage par exemple je ne sentais rien, j’étais très frustré d’ailleurs. Ça a été le point de départ à une ouverture à ma sensibilité, à mes sensations et ça a changé tout mon quotidien, dans ma relation à moi-même, ma relation avec mes enfants, ma famille, et évidement ça a remis en question mon métier, ma profession d’orthophoniste. J’avais un autre regard sur les personnes qui venaient à moi, je voulais vraiment amener une autre approche, travailler différemment. Cela s’est fait progressivement.

Autres témoignages, Virginie de Almeida: assistante médicale. Vincent Grall: kinésithérapeute. Intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©. Lors du soin du coeur Vincent a ressenti d’anciennes colères qui se sont  libérées. Virginie nous parle de la grande délicatesse des soins …

 

 

 

Mireille Hayden est psychologue en Angleterre. Formatrice en accompagnement au deuil, animatrice de death Chats. Elle nous parle de sa pratique de l’auto-harmonisation qui améliore son quotidien. Séminaire Anatomie Énergétique des corps de lumière. Séminaire Accompagnement d’âmes. voir le séminaire

 

Catherine Thibault est scientifique. Thérapeute : Kinésiologue, Géobiologie, Feng Shui, Harmonisation Énergétique Anschma©. « A l’école Anschma© j’ai découvert l’anatomie des corps subtils, j’ai découvert que la formation Harmonisation Énergétique amenait à une pratique très structuré, j’utilise ce mot car je suis scientifique à la base.  Que cette énergie qu’on peut toucher, que l’on peut sentir, c’est très réel, c’est très concret. La méthode, incluant le diagnostic, est très riche, très précise, c’est presque chirurgicale, mais dans une globalité, dans une unité. Et ce que j’ai pu en expérimenter pour moi, en recevant les soins, c’est très agissant, ça transforme. On ne sait jamais comment ça transforme, cela me touche dans mon essence et cela me permet d’être plus clair, clairvoyante sur certaines choses. Cette formation m’a amené à être plus libre avec ces énergies, et d’avoir une compréhension qui est plus au niveau de l’ensemble du corps, comment ça s’organise, comment on peut travailler avec, en même temps de mieux cerner ». Voir la vidéo

 

 

José Ibanez, maître d’œuvre. Thérapeute en Shiatsu, intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©. Il nous parle de ses impressions au cours de la formation, notamment de l’importance de reconnaître la dimension de l’ âme et de l’intégrer.

 

 

 

 

Angélique Trépas, infirmière. Intervenante en Harmonisation Énergétique Anschma© ,  nous partage  son expérience au cours de la formation. Pour elle les soins énergétiques permettent de diminuer des symptômes associés au corps physique.

 

 

Nadine Christmann : avocate. Philippe Pretet, DJ. Intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©.
Ils nous parlent de leur expérience au cours des formations Harmonisation Énergétique. Les témoignages sont riche d’enseignements. Nadine a ressenti le bienfait des énergies reçues et prodiguées lors des soins. Philippe a développé un fort sentiment d’ouverture du coeur…

 

 

Alexandre Louis, steward. Intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©. Il a assisté à la formation et en a retiré de nombreux bienfaits pour lui même et son environnement proche. Il décide d’ouvrir son cabinet pour proposer des soins.

 

Sandrine Canaux, psychopraticienne : Gestalt-thérapie, Hypnose Ericksonienne et Spirituelle, Harmonisation Énergétique et Intégration Mémorielle Anschma@.  « Venir à l’école Anschma© a été une suite un peu logique de mon mouvement personnel. Après des formations à l’hypnose, notamment à l’hypnose spirituelle, j’avais trouvé ça intéressant et en même temps je sentais qu’il me manquait quelque chose pour moi-même, probablement au niveau de la profondeur de l’être. Puis en découvrant le livre « Famille d’âmes », cela a vibré en moi d’une manière incroyable. J’ai alors découvert l’existence de la formation « Harmonisation Énergétique Anschma© » et je me suis dis que je voulais la faire !. J’y ai trouvé beaucoup de nourriture pour moi-même, et puis cela à considérablement élargie ma pratique de thérapeute. Au départ je suis Gestalt thérapeute, c’est une psychothérapie holistique qui prend en considération toutes les dimensions cognitives, émotionnelles corporelles et spirituelles, c’est une thérapie qui est très riche, mais je me suis aperçu qu’en pratiquant avec certains patients, il y avait des blocages et que toute la créativité de la Gestalt ne suffisait pas. Alors je suis allé vers l’hypnose, j’étais très attiré par l’inconscient, notamment par Young, et j’ai fait la formation hypnose Ericksonienne, puis l’hypnose spirituelle, et puis après je me suis aperçu qu’il y avait encore des choses qui bloquaient, et je me suis dit, il y a probablement d’autres niveaux et c’est là que je suis arrivé à la compréhension qu’il y avait d’autres niveaux de conscience, et que « l’Harmonisation Énergétique », au niveau vibratoire, pouvait compléter le travail que je faisais en Gestalt et en hypnose.

Par la suite je me suis inscrite à la formation « Intégration Mémorielle Anschma© ».  J’ai ressentis les choses à deux niveaux. Au niveau très personnel, très intime, comme une ouverture, c’est comme quelque chose qui avance encore sur le chemin de la spiritualité, quelque chose qui s’ouvre pour moi, des compréhensions. C’est très corporel aussi. Et puis en tant que thérapeute, alors là, ça ouvre des horizons tout à fait extraordinaire, à la fois dans la compréhension de ce qui vient entraver l’énergie d’une personne, ce qui vient entraver sa capacité à vivre pleinement sa vie, et au-delà de la compréhension, à pouvoir accompagner la personne dans sa transformation, et sous un angle que j’aime beaucoup : nous ne sommes pas celui qui guéris, mais nous permettons à la guérison de se faire. Il y a quelque chose de très respectueux de la personne qui est en face de nous, du sujet qui vient nous voir, et ça j’aime beaucoup cet esprit-là.  Les différences entre l’hypnose spirituelle et l’intégration Mémorielle ? Je crois qu’elles tiennent dans le respect et la prise en compte : avec l’IM nous prenons d’avantage en compte l’ensemble des plans de conscience, et on est respectueux de tout l’écosystème. En hypnose spirituel, on y va direct, il se passe plein de chose, et puis on laisse la personne repartir comme ça, sans avoir peut-être, suffisamment pris en compte tous les niveaux énergétiques. Alors, je trouve que dans l’IM, il y a à la fois une dimension énergétique bien sûr, une dimension de compréhension de l’histoire de l’âme, de son cheminement, de ses vies, et puis une compréhensions de ce que vit la personne dans l’ici et maintenant. En prenant en compte ces 3 dimensions, c’est une méthode très complete, c’est très riche, et donc à mes yeux c’est plus sécurisant, même en tant que praticien, je me sens plus en sécurité… »

 

 

 

TÉMOIGNAGES  : INTÉGRATION MÉMORIELLE ANSCHMA©

 

voir les témoignages

 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + 20 =

X