logo

TÉMOIGNAGES : L’HARMONISATION ÉNERGÉTIQUE ANSCHMA©

Catherine Thibault est scientifique, thérapeute : Kinésiologue, Géobiologie, Feng Shui, Harmonisation Énergétique Anschma©. « A l’école Anschma© j’ai découvert l’anatomie des corps subtils, j’ai découvert que c’était une pratique très structuré, j’utilise ce mot car je suis scientifique à la base.  Que cette énergie qu’on peut toucher, que l’on peut sentir, c’est très réel, c’est très concret. La méthode, incluant le diagnostic, est très riche, très précise, c’est presque chirurgicale, mais dans une globalité, dans une unité. Et ce que j’ai pu en expérimenter pour moi, en recevant les soins, c’est très agissant, ça transforme. On ne sait jamais comment ça transforme, cela me touche dans mon essence et cela me permet d’être plus clair, clairvoyante sur certaines choses. Cette formation m’a amené à être plus libre avec ces énergies, et d’avoir une compréhension qui est plus au niveau de l’ensemble du corps, comment ça s’organise, comment on peut travailler avec, en même temps de mieux cerner ». Voir la vidéo

 

Selma, chirurgienne, nous parle de son expérience au cours de la formation Harmonisation Énergétique. « Ce qui m’a inspiré c’est de trouver une autre façon de soigner et pour moi la curiosité. J’y suis venue comme une touriste,  sans avoir l’idée de ce que ça allait induire en moi, de façon très profonde. Cela induit énormément de changements au fur et à mesure de la formation. Chose que j’avais complètement sous estimé au départ. Il y a des portes qui s’ouvrent : beaucoup plus de présence, de conscience dans ce que je fais. Les soins sont tellement riche, je crois que c’est le mot qui s’en rapproche le plus, riche de tout les points de vue. Dans mon travail, grâce à l’ auto-harmonisation, j’ai des outils pour m’enraciner, pour pouvoir être beaucoup plus à l’écoute des autres. Ça me sert dans l’accueil du patient, je comprends que c’est une âme à part entière qui a toute sa volonté et donc je l’accompagne avec beaucoup d’humilité. Ça me permet, peut être, une meilleur communication, j’entends ce qu’il me dit d’une autre façon et donc j’y répond moi aussi différemment. Quand je suis amené à effectuer un acte, je perçois la personne de façon plus globale, il y a des choses auxquelles je fais attention maintenant, chose que je ne faisais pas forcement auparavant car je n’en avait pas forcement conscience. voir la formation

 

Hélène Pavot : orthophoniste, thérapeute, formatrice. « J’étais en recherche, en même temps dans ma vie personnelle et professionnelle. J’ai trois enfants, je fais le métier d’orthophoniste. J’étais à une période de ma vie ou je me posais beaucoup de questions par apport aux outils dont je disposais, par apport à mon métier. Je voulais me former. Je n’arrivais pas à faire mon choix, mais à la lecture du livre « Les corps de lumière », j’ai ressenti en moi, pour la toute première fois des sensations, des vibrations. La formation a ouvert beaucoup de choses en moi, ça m’a réveillé à mes propres sensations, ma sensibilité. C’est un cheminement qui s’est fait progressivement, mais ce dont j’ai pris conscience instantanément lors des soins que je pouvais recevoir ou donner, c’est que je ressentais des choses. J’étais réceptive, je ressentais des choses dans mon corps et quand je donnais je ressentais des choses dans mes mains, ça c’était incroyable. Autant qu’avant ça j’étais anesthésié de mes ressentis, avant cette semaine j’étais coupé de mes ressentis, quand je recevais un massage par exemple je ne sentais rien, j’étais très frustré d’ailleurs. Ça a été le point de départ à une ouverture à ma sensibilité, à mes sensations et ça a changé tout mon quotidien, dans ma relation à moi-même, ma relation avec mes enfants, ma famille, et évidement ça a remis en question mon métier, ma profession d’orthophoniste. J’avais un autre regard sur les personnes qui venaient à moi, je voulais vraiment amener une autre approche, travailler différemment. Cela s’est fait progressivement.

Virginie de Almeida: assistante médicale, thérapeute. Vincent Grall: kinésithérapeute, thérapeute. Lors du soin du coeur Vincent a ressenti d’anciennes colères qui se sont  libérées. Virginie nous parle de la délicatesse des soins …

 

Sandrine Canaux, psychopraticienne, Gestalt-thérapie, Hypnose Ericksonienne. Formé en Harmonisation Énergétique et Intégration Mémorielle Anschma@, elle nous parle de son expérience au cours de ces 2 formations.Pour elle la méthode d’intégration des mémoires prend en considération les différents niveaux de conscience de la personne et respecte son écosystème. Ce qui est plus sécurisant pour sa pratique..

 

 

Mireille Hayden est psychologue en Angleterre, formatrice en accompagnement au deuil, animatrice de death Chats. Elle nous parle de sa pratique de l’auto-harmonisation qui améliore son quotidien. Séminaire Anatomie Énergétique des corps de lumière. voir le séminaire

 

 

José Ibanez, maître d’œuvre, intervenant en Harmonisation Énergétique Anschma©, thérapeute en shiatsu, nous parle de ses impressions au cours de la formation, notamment de l’importance de reconnaître la dimension de l’ âme et de l’intégrer.

 

 

Angélique Trépas: Infirmière,  intervenante en Harmonisation Énergétique Anschma© ,  nous partage  son expérience au cours de la formation. Pour elle les soins énergétiques permettent de diminuer des symptômes associés au corps physique.

 

 

Nadine Christmann : avocate. Philippe Pretet : thérapeute.
Ils nous parlent de leur expérience au cours des formations Harmonisation Énergétique. Les témoignages sont riche d’enseignements. Nadine a ressenti le bienfait des énergies reçues et prodiguées lors des soins. Philippe a développé un fort sentiment d’ouverture du coeur…

 

 

Alexandre Louis est steward pour une compagnie aérienne. Il a assisté à la formation Harmonisation Énergétique et en a retiré de nombreux bienfaits pour lui même et son environnement proche.

 

 

 

 

TÉMOIGNAGES  : INTÉGRATION MÉMORIELLE ANSCHMA©

 

voir les témoignages

 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − deux =